Article gynécologie

HORMONES ET CANCER

Le risque de cancer du sein est en lien direct avec le nombre de cycle; juqu'au 18° siècle du fait des nombreuses grossesses et des longues périodes d'allaitement, les femmes n'avaient pas plus de 30 cycles par vie. Aujourd'hui, plus de 450... et 50 000 cancers du sein; 10 cycles.


chez les Inuits... 0 cancers


Diminuer la fécondité sans diminuer le nombre de cycle est une erreur qui coûte 50 000 cancers du sein par an La nature a une règle : pas de projet de bébé, pas de cycle, pas de règles ( allaitement ).
Pourquoi avoir inventé une pilule qui donne des règles ! les règles n'ont aucun intérêt pour la femme en dehors d'un projet d'enfant. Leur existence n'est liée qu'aux impératifs du placenta humain.



La nature ne joue pas aux dès : ce n'est pas un hasard si elle a choisi d'interrompre les cycles entre deux grossesse ( par l'allaitement )



Il existe un paradigme sur le cancer admis par tous : division cellulaire-mutation génétique-cancer. En d'autre mots la cancérisation a toujours besoin de divisions cellulaires.